Collège des professeur·es d’université et assimilé·es

Conseil d’Administration



Karin Fischer

Professeure des Universités en Études irlandaises et britanniques,

UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines

Je travaille sur les politiques éducatives aux 20e et 21e siècles en Irlande et dans une perspective comparative internationale. Mes enseignements portent essentiellement sur l’histoire et la société de l’Irlande et du Royaume-Uni, ainsi que sur les politiques éducatives et les notions d’interculturalité et de citoyenneté.

Membre du laboratoire RÉMÉLICE (EA 4709), Réception et médiation des littératures et cultures étrangères et comparées.

Responsable du Master Langues et Sociétés, Parcours Langues, Transmission et Médiation Interculturelle (LTMI) depuis sa création en 2018.

Directrice-adjointe, puis Directrice du Laboratoire RÉMÉLICE (janvier 2016-septembre 2020).

Élue au titre de la FSU au Comité Technique de l’Université d’Orléans depuis 2011 (mandat renouvelé en 2014 et 2018), j’ai également été élue au Conseil scientifique (aujourd’hui Commission Recherche) de l’Université d’Orléans entre 2005 et 2008, ainsi qu’au Conseil d’UFR LLSH, de 2008 à 2013 et 2016 à 2018.

Je suis par ailleurs engagée dans différentes instances nationales de recherche, et membre du Conseil National des Universités 11e section.

J’ai à coeur de contribuer à faire en sorte que l’université en général, et l’Université d’Orléans en particulier, renoue avec ses missions de service public d’enseignement supérieur et de recherche et qu’on lui en donne les moyens, dans un environnement apaisé où chacun·e est respecté·e pour son travail pour le bien commun et où les étudiants peuvent apprendre et évoluer dans de bonnes conditions.


Jérôme Durand-Lose

Je suis professeur d’informatique à l’UFR ST depuis 2004. Ces dernières années, j’enseigne surtout en L1 science dont je suis responsable pour l’informatique.

Mes travaux de recherche se situent en informatique théorique sur le calcul en dehors de l’électronique. J’ai été directeur du Laboratoire d’Informatique Fondamentale d’Orléans et vice-président recherche de la Société Informatique de France.

Au niveau local, j’ai été membre du conseil de l’UFR ST, du conseil d’administration, du comité technique et du comité hygiène, sécurité et conditions de travail de notre université.

Je suis pour une université qui fonctionne et ne laisse pas tomber ses personnels. Je suis pour un université transparente, impartiale et démocratique où tout le monde trouve sa place et se sente bien.


Katja Ploog

Professeure des universités en sciences du langage (LLSH). Mes travaux portent sur la description des usages linguistiques hétérogènes et l’analyse outillée de la langue parlée. Responsable du master Sciences du Langage, j’enseigne la linguistique générale (morphologie et la syntaxe, diversité des langues, sociolinguistique) et l’analyse des corpus linguistiques (approches de la langue parlée, outils de traitement).

Membre du Laboratoire Ligérien de Linguistique (UMR 7270 CNRS), je suis activement investie dans l’axe Modèles-Modélisations-Simulation au sein de la MSH. Après des expériences variées dans l’étude des contacts linguistiques (mélanges de langues en interaction, politique linguistique), j’ai désormais orienté mes recherches sur les spécificités des structures à l’oral. Mes données d’étude sont des interactions documentées dans des situations privées ou professionnelles particulières (classe de mathématiques, interactions de soin).

Je suis membre du Conseil de Gestion en LLSH et membre du Conseil de Laboratoire du LLL.

Désespérément optimiste, je suis convaincue que nous ne pouvons donner le meilleur de nous que si nous sommes pleinement reconnu.es dans nos missions. Je souhaite contribuer à une université plus humaine et respectueuse de nos différences.


Gabriel Bergounioux

Professeur de linguistique à l’UFR LLSH, directeur du Laboratoire Ligérien de Linguistique (UMR 7270), directeur adjoint de l’École Doctorale Humanités & Langues (Orléans).

Pour une université pluridisciplinaire qui soit aussi un pôle d’animation culturel.


Sandra Jhean-Larose

Sandra Jhean-Larose est Professeure des Universités en Psychologie dans la composante Inspé Centre Val de Loire. Membre du laboratoire Ercaé (EA 7493), elle en a assuré la direction de sa création à juin 2020. Membre élue au Conseil d’Ecole de l’Inspé CVL.


Alain Legrand

Professeur (PU) en Sciences de la Vie, UFR COST. Discipline principale : Biologie moléculaire. J’effectue ma recherche au Centre de Biophysique Moléculaire, unité propre du CNRS (UPR4301). Ma thématique porte sur des aspects de recherche fondamentale liés à l’autophagie et l’apoptose. Ces fonctions biologiques essentielles peuvent conduire à la mort de cellules ciblées d’un organisme (par exemple pour éliminer des cellules vieillissantes, pour le fonctionnement du système immunitaire, pour le développement embryonnaire). Le dérèglement de ces fonctions est souvent associé à des conditions pathologiques sévères (cancer, maladies neurodégénératives, infections virales).


Agnès Delmas

Pharmacien de formation, j’ai été recrutée au CNRS en 1988 au centre de biophysique moléculaire. Le fil rouge de ma carrière scientifique a été l’étude des peptides, de leur synthèse chimique aux applications en biologie et dans le domaine de la santé. J’ai assuré l’animation de plusieurs équipes de recherche en synthèse chimique ou analyse (spectrométrie de masse et RMN).

Syndiquée au SNCS-FSU depuis le début de ma carrière au CNRS, j’ai assuré deux ans le secrétariat de la section locale. J’ai été amenée à représenter le personnel dans différentes commissions de la délégation régionale. J’ai été élue à trois reprises membre la section d’évaluation de mon périmètre scientifique (CoNRS) que j’ai présidée de 2012 à 2016 dans un souci d’évaluation objective et de défense des agents CNRS aussi bien dans leur carrière que dans les moyens pour faire de la recherche.

Pour participer à la vie du site orléanais de l’enseignement supérieur et de la recherche, je me suis investie dans l’école doctorale 549 depuis 2016 comme responsable de filière puis responsable su du site orléanais.


Mikaël Motelica

Mikael Motelica-Heino est professeur de géochimie environnementale à l’Ecole Polytechnique de l’Université d’Orléans dans la spécialité Génie Civil et Geo-environnement depuis 2006. Ingénieur Centrale Nantes, DEA d’océanologie (Université Bordeaux 1), docteur en chimie et microbiologie de l’eau (Université de Pau), ancien chercheur associé à l’Université de Lancaster (Royaume-Uni) et ancien chercheur scientifique au sein du BRGM, il a soutenu son Habilitation à Diriger des Recherches en géosciences à l’Université de Bordeaux 1. Rattaché à l’ISTO (Institut des Sciences de la Terre d’Orléans, UMR 7327 CNRS-Université d’Orléans-Brgm) il y mène une recherche fondamentale en biogéochimie environnementale des éléments traces, une recherche appliquée sur la restauration écologique des milieux ainsi qu’une recherche-action sur les fonctions biologiques des anthroposols et les services écosystémiques. Militant associatif, syndical et écologiste.